Entrevue avec mesdames Gisèle et Jeannine Provencher

Nouvellement résidente du Centre d’hébergement Nicolet, Jeannine Provencher est venue rejoindre sa sœur Gisèle. Des retrouvailles très chères à leurs yeux.

Après y avoir bien réfléchi, Jeannine Provencher décide de faire le saut et d’emménager au Centre d’hébergement Nicolet. « J’aurais dû m’en venir avant. Ma sœur me le disait, mais on dirait que ça doit venir de soi… En tout cas, maintenant que j’y suis, je ne repartirais plus ! C’est la meilleure chose que j’ai faite. Je profite bien plus qu’avant des beaux moments avec ma sœur. »

Sa sœur, Gisèle, avait elle-même emménagé en 2013 afin de retrouver 2 autres de ses sœurs ainées. « On jasait, on avait du plaisir. Et maintenant, j’ai ma sœur Jeannine. Quand j’ai appris la nouvelle, j’étais très contente ! J’ai jamais regretté mon choix. J’ai toujours aimé rester ici. »

Jeannine se confie : « Ma sœur est courageuse et elle me donne du courage. J’en ai besoin de ma sœur. Ici, je l’ai près de moi, je vais aux activités, j’ai plus besoin de me faire à manger et je suis bien entourée par le personnel ».

Les sœurs Provencher ont une belle relation. « On est très proches… je l’aime beaucoup », nous dit Jeannine. « On se parle tous les jours. Je la fais rire quasiment à tout coup ! », poursuit Gisèle.

Aux retraités qui hésitent à choisir le Centre d’hébergement Nicolet, elles disent : « N’attendez pas ! Venez pendant que vous êtes en santé pour pouvoir profiter de tout ce qui est offert. Ne restez pas seul dans votre maison, il y a trop à faire ici. Il y a du monde à qui parler et on se fait des farces ! ».

Retour aux nouvelles