fbpx

De bonnes raisons de consommer l’asperge!

De bonnes raisons de consommer l’asperge!

Gage de proximité et de fraîcheur irréprochable, les asperges du Québec regorgent de nutriments. Riche en fer, en magnésium, en potassium, en vitamines B et C, en fibres alimentaires et composées d’eau à 90%, l’asperge procure un effet reminéralisant et diurétique. L’asperge entre dans le cercle hautement sélectif des alicaments. Reconnue comme un antistress, un antifatigue, un antioxydant et un antivieillissement, elle possède également des propriétés antihémorragiques et anticancérigènes. Mais encore faut-il consommer des asperges bien fraîches pour profiter au maximum de ses bienfaits.

Saviez-vous que…

La tige que nous retrouvons dans notre assiette est appelée turion. Une asperge peut croître jusqu’à 25 cm par jour lorsque la température extérieure est chaude et humide. À cette occasion, il arrive que l’on doive récolter deux fois dans la même journée. La récolte de l’asperge se fait manuellement, une à la fois. Un plant d’asperges peut produire pendant une vingtaine d’années. La température, l’humidité et les sels minéraux sont trois éléments importants pour la croissance de la plante.

La culture et la récolte de l’asperge

L’asperge est une plante vivace. Elle se cultive dans un sol sablonneux et bien drainé. La graine une fois en terre développe, pendant un an, des racines appelées griffes. Lorsque la griffe est formée, on la déterre pour la transplanter plus profondément dans le sol, soit à environ 30 cm. Il faut deux ans avant que celle-ci produise une asperge d’une grosseur appropriée pour la consommation. Les deux premières années, la plante se développe et prend de la maturité. Après deux ans, on peut enfin récolter l’asperge, mais seulement pendant dix jours. Le plant atteint sa maturité après cinq ans. On peut alors récolter durant environ 35 jours sans toutefois ne jamais excéder 60 jours. Après les récoltes, le plant développe alors un magnifique feuillage semblable à la fougère que l’on retrouve souvent en aménagement paysager.

L’asperge: un aliment du Québec

Dès le 10 mai, l’asperge fraîche, tendre et délicatement savoureuse, se pointe enfin dans les champs québécois. Premier légume à apparaître sur nos étals, l’asperge fait une entrée remarquée. Nous pouvons reconnaître l’asperge du Québec grâce au logo Aliments du Québec. Qu’il soit imprimé sur l’étiquette identifiant le producteur ou sur un élastique jaune, le logo Aliments du Québec se veut un gage de qualité, de fraîcheur et de saveur. En consommant des asperges du Québec, on soutient l’économie locale favorisant ainsi le développement durable. On en profite à plein, car la saison est courte. De la fête des Mères à la Saint-Jean-Baptiste, on recherche les bottes d’asperges du Québec spécialement identifiées, pour un plaisir gustatif assuré ! Bonne dégustation!

 

Pour en connaître davantage, consulter les vidéos de l’aspergeraie Saint-Thomas!

 

Myriam Pelletier

Co-propriétaire de l’aspergeraie Saint-Thomas

Retour aux nouvelles